ENTREZ LES ARTISTES : À L’ORIGINE DES RÉSIDENCES D’ARTISTE EN FRANCE

Qu’est-ce qu’une résidence d’artiste ?

 

Attribuer sans contrepartie un atelier et une bourse à un artiste, pendant 6 à 12 mois, dans un établissement scolaire, culturel, économique ou artistique, est le socle des Résidences d’artiste.

Tenir les deux promesses des Résidences, faites à l’artiste d’une part – d’accompagnement et de soutien, à la structure d’accueil d’autre part – d’ordre culturel, éducatif, de développement, impose un dispositif qui exclut toute ambiguïté sur la fonction de l’artiste.

Celui-ci ne peut porter de mission socio-éducative ou culturelle à titre personnel.
S’il en est ainsi, nous sommes en présence d’une action de médiation, éducative, et non d’une Résidence d’artiste. Vu cette complexité, plusieurs années ont été nécessaires à Savoir Au Présent pour élaborer le dispositif propre aux Résidences d’artiste.

 

1984, Savoir Au Présent engage les toutes premières résidences d’artiste

 

Nous sommes en 1984. Savoir Au Présent lance « Entrez Les Artistes », socle de la réflexion puis du développement des Résidences d’artiste en France.
Mené en étroite relation avec les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, le programme conjugue deux exigences : apporter un soutien aux artistes, pendant 6 à 12 mois, ceux-ci sont dotés d’un atelier, d’une bourse et de moyens matériels.

Il vise par ailleurs des bénéfices culturels pour les personnes et les structures qui les accueillent : établissements scolaires, entreprises, organisations sous tutelle de collectivités territoriales, équipements artistiques.

Ainsi, 150 artistes plasticiens parmi les plus talentueux – designers, stylistes, peintres, sculpteurs, plasticiens, photographes, artistes multimédias, vidéastes – bénéficient d’une Résidence « Entrez Les Artistes »

> Consulter l’historique des résidences « Entrez les artistes »

 

PÔLES D’ART

Des résidences d’artiste en entreprise diffusant sur le territoire

 

Dans les années 2000, les enjeux du rapprochement art/entreprise diffusant des synergies inventives restent essentiels. Avec « Pôle d’Art », Savoir Au Présent entend contribuer à leur développement, avec le soutien des collectivités territoriales.

L’artiste bénéficie d’une bourse et installe son atelier dans l’entreprise. Sa démarche est centrée sur sa recherche. Il découvre un environnement, concentré sur ses métiers, détenteur de technologies particulières, ancré dans le présent.

L’entreprise bénéficie de l’émulation d’une recherche artistique qui fait bouger les lignes, est propice à des prises de conscience fécondantes et diffuse une énergie créatrice.

Dans le territoire alentour, les actions au sein des structures culturelles, sociales, éducatives prolongeant la Résidence, mobilisent les publics sur l’œuvre de l’artiste et plus largement sur l’art contemporain.

Quatre Pôles d’Art ont été menés dans des entreprises de filières économiques d’Aquitaine et du Jura : Oxibis centrée sur la lunetterie dans le Jura, Finsa entreprise de la filière bois dans les Landes, Soficar/Toray leader de la fibre de carbone dans le bassin de Lacq, Bertin Technologies qui développe recherche et ingénierie dans les domaines de la santé, de la sécurité et du développement durable au Pays basque.
Elles accueillent respectivement en résidence les plasticiens Simon Artignan, Clémence Renaud, Axel Rogier Waeselynck et Jennifer Caubet pendant 9 mois.

> Pôles d’art : artistes et entreprises concernées

> Formations, expositions et résidences d’artiste depuis 1982

ENTREZ LES ARTISTES

SAVOIR AU PRESENT A L’ORIGINE DES RESIDECES D’ARTISTE EN FRANCE

 

En 1984, Savoir Au Présent lance Entrez les artistes, programme pionnier des Résidences d’artiste en France à l’origine du déploiement du dispositif sur le territoire national et de la réflexion fondatrice qui l’a porté.

Les Résidences entendent procurer soutien et accompagnement à des artistes exposés à une expérience fécondante parce qu’éloignée de leur environnement quotidien. Une bourse et des moyens matériels leur sont attribués pour une durée de 6 à 12 mois, et un atelier, mis à leur disposition au sein d’un établissement scolaire, d’une structure artistique ou d’une entreprise.

 

Le bénéficie culturel, éducatif ou économique pour le lieu d’accueil s’appuie d’abord sur cette présence artistique. Mais elle tient aux initiatives développées par un partenaire référent de la Résidence, dans la structure d’accueil. Les formes en sont multiples et singulières. Nulle ambiguïté sur la fonction même de l’artiste qui n’est investi d’aucune mission socio-éducative ou culturelle à titre personnel. C’est là que réside la complexité de toute résidence en même temps que leur extraordinaire potentiel pour l’artiste comme pour la structure d’accueil.

Le dispositif Entrez les artistes, élaboré selon une démarche de recherche-action, définit les étapes et les conditions permettant de réduire l’apparente divergence des intérêts de part et d’autre.

150 artistes parmi les plus talentueux – plasticiens, peintres, sculpteurs, designers, stylistes, photographes, artistes multimédia, vidéastes – ont bénéficié d’une résidence Entrez les artistes.

 

PÔLES D’ART

A la fin des années 2000, Savoir Au Présent concentre ses Résidences d’artiste sur les entreprises sous l’intitulé Entrez les artistes/Pôles d’Art. De nombreuses filières industrielles traditionnelles implantées dans certaines régions de France rencontrent d’importantes difficultés. L’inventivité des personnes et des équipes est l’un des ressorts du renouvellement indispensable des modes d’organisation et de travail. Au contact de l’artiste, la structure d’accueil bénéficie de l’émulation d’une recherche qui fait bouger les lignes, diffuse une énergie inventive, suscite les prises de conscience fécondantes.

Le créateur(trice) installe son atelier dans l’entreprise, découvre un environnement concentré sur ses métiers, détenteur de technologies particulières susceptibles de nourrir sa recherche. Une bourse lui est attribuée.

Pour assurer les meilleures retombées pour ce dernier comme pour le lieu d’accueil, l’indépendance de l’artiste doit être là aussi préservée. Cette exigence ne peut être prescrite par contrat mais appelle le respect d’un certain nombre d’étapes affinées par Savoir Au Présent pour composer le dispositif Entrez Les Artistes.

Quatre Pôles d’Art, chacun d’une durée de 9 mois, ont ainsi été mis en place au sein de différentes entreprises dans des bassins d’emploi en reconversion du Jura et de Nouvelle-Aquitaine :

  • Oxibis, entreprise de lunetterie du Jura, a accueilli Simon Artignan
  • Finsa, entreprise de la filière bois des Landes, a accueilli Clémence Renaud
  • Soficar/Toray, leader de la fibre carbone dans le bassin de Lacq, a accueilli Axel Rogier Waeselynck
  • Bertin Technologies, entreprise de recherche et ingénierie dans les domaines de la santé, de la sécurité et du développement durable dans le Pays Basque, a accueilli Jennifer Caubet