• Jérôme Clément, Pascal Bouchard, Lise Didier Moulonguet, Alain Moget. Lancement de Télémaques. 5 mai 1993. Vidéothèque de Paris.
  • Gina Pane, lors d’une formation Savoir Au Présent pour la Direction Administrative de Renault. 1983
  • Anne-Marie Jugnet - Résidence Entrez les Artistes au lycée Claude Monet, 75013. 1989/1990. Photo Alain Turpault.

SAVOIR AU PRÉSENT EN DATES

Des programmes pionniers dont certains marquent l’histoire de l’action culturelle

19 juin 1981 : création de Savoir Au Présent. Ses programmes ont pour vocation de soutenir les créations ambitieuses et accompagnent les médiateurs culturels et éducatifs s’emparant de ses dispositifs. Ils touchent une grande diversité de publics.

21 novembre 1982 : mise en œuvre de la toute première formation à la médiation culturelle.

15 octobre 1983 : inauguration de la grande exposition itinérante « Savoir Au Présent… Les Arts Plastiques ». Trois années durant, de nombreux lieux l’accueillent, centres culturels, comités d’entreprise, écoles et collèges, structures de formation, foyers ruraux.

14, 15 et 16 décembre 1983 : séminaire de formation – la relation art/entreprise s’écarte du mécénat et se dote d’enjeux de développement.

5 juillet 1985 :  installation des toutes premières Résidences d’artiste en France via son programme Entrez les Artistes. 150 artistes parmi les plus talentueux en seront lauréats. Lors du colloque annuel Ecole/Milieu artistique, des émules de plus en plus nombreux s’approprient le dispositif, couvrant de résidences d’artiste l’ensemble du territoire.

De 1988 à 1992 : organisation de colloques nationaux : « École/Milieu artistique » au Sénat déjà évoqué ; « Art et Espace public » mené à l’Assemblée Nationale avec la Délégation aux Arts Plastiques qui vise à redonner une impulsion à d’étroites collaborations entre plasticiens et architectes pour modeler l’espace public contemporain.

3 novembre 1988 : Résonances est engagé. Des œuvres monumentales éphémères créées dans des lieux historiques suscitent la réaction de chercheurs scientifiques.

1996 : lancement du programme les Francographies de l’art, des Séminaires en Résidence de conservateurs et critiques d’art en Europe et Afrique. Un large public, invité à s’y associer, s’initie à la critique d’art.

Depuis 1991 : Des partenariats s’engagent avec des municipalités parmi lesquelles Brétigny-sur-Orge (1991/1992), Epinay-sur-Seine (1993 et 1994), le quartier de la Goutte d’Or (1994), Evry (1998), Le Kremlin-Bicêtre (1999), la Communauté de communes de Lacq (2011).

Depuis 1991 : La télévision ne peut rester hors des préoccupations de Savoir Au Présent centrée sur la culture visuelle. Inauguré le 5 mai 1993 avec La Sept/ARTE, Télémaques, programme d’éducation du regard face aux médias bénéficie du partenariat de France 2, France 3, de la Scam, ainsi que des collectivités territoriales et des administrations académiques de l’Education nationale. Il est actuellement le plus important dispositif éducatif dédié aux programmes télévisuels, au plan national.

Depuis 2004 : Pôle d’Art, une nouvelle génération de résidences d’artiste. Véritables pôles temporaires à l’échelle territoriale, suscitant des expériences esthétiques, des prises de conscience et des découvertes fécondantes, le programme se développe avec les entreprises.